Fiché bancaire en Belgique : Les solutions pour obtenir un nouveau crédit

Lorsqu’on est fiché comme étant un interdit bancaire à la Banque nationale de Belgique, la situation devient très délicate pour se trouver un nouveau crédit et surtout pour se le voir accepter. Néanmoins, heureusement, il existe quelques solutions qui pourraient aider à remédier à la situation.

Que signifie être fiché à la Banque Nationale de Belgique ?

En principe, la banque accorde à tout prêteur présentant le bon profil un crédit immobilier ou un crédit à la consommation. Et lorsqu’un crédit vous a été accordé, le débiteur est ensuite tenu de l’obligation de rembourser son crédit suivant les échéances convenues avec l’organisme prêteur. Si par contre, l’emprunteur n’arrive pas à remplir cette obligation, ce manquement devra être signalé à la Banque Nationale de Belgique. Dans la pratique, ce manquement est constaté lorsque le débiteur n’est pas à régler deux mensualités. C’est le fichage qui prend en charge la situation pour faire de l’emprunteur un interdit bancaire et un contentieux bancaire.

En d’autres termes, être fiché à la Banque Nationale de Belgique signifie qu’un dossier de surendettement a été constitué à votre encontre auprès de la Banque Nationale de Belgique à l’issue du non-paiement de votre crédit auprès de votre organisme prêteur. Lorsqu’un emprunteur est fiché, cela signifie qu’il est désormais classé comme débiteur à risque pour les banques. C’est là que se pose le problème ensuite pour pouvoir de nouveau contracter un prêt auprès des organismes bancaires.

Quelles sont les conséquences du fichage à la banque nationale ?

Puisque l’emprunteur ayant été fiché comme interdit bancaire présente des antécédents de manquement à ses obligations de remboursement, la première conséquence sera bien évidemment la difficulté pour le fiché à la BNB de trouver un nouveau crédit. C’est une situation très délicate, laquelle va perdurer tant que le débiteur n’aura pas régularisé sa situation. Dans la pratique, le principe est le suivant : la liste noire établie est un fichier centralisé, laquelle relève tous les particuliers ayant contracté un crédit et ayant fait défaut dans le remboursement. Le but du fichier est d’éviter que les particuliers ne tombent dans une situation de surendettement et n’accumulent les pénalités à l’issue des retards de paiement.

Lorsqu’un débiteur est fiché à la Banque Nationale de Belgique, tout d’abord, il perdra les modalités prévues dans le cadre de son plan de remboursement qui en principe, est échelonné dans le temps. Cela signifie que l’emprunteur se retrouvera dans l’obligation de régler son prêt dans sa totalité en incluant tous les frais de dossier et le recouvrement. Généralement, pris dans une situation financière des plus délicates, le débiteur peut demander une nouvelle négociation auprès de la banque pour établir de nouvelles modalités de remboursement et un nouveau délai.

Par ailleurs, il est important de savoir que la loi a prévu d’autres moyens auxquels la banque pourrait avoir recours pour pouvoir se faire rembourser. Par exemple, le plus souvent, la banque va entamer une procédure de saisie du revenu de l’emprunteur ou faire appel à un huissier pour saisir ses biens immobiliers.

Dans tous les cas, tant que la régularisation de la situation n’a pas été faite, le débiteur demeure en contentieux bancaire et un fiché à la Banque Nationale de Belgique.

Comment trouver un crédit en cas de fichage à la BNB ?

Le recours au prêt hypothécaire

Pour un interdit bancaire, il sera difficile si ce n’est impossible de trouver un crédit qu’il pourra de nouveau contracter. A l’image de ce qui se passe en France, les fichés bancaires ne vont pas pouvoir utiliser une carte bleue pour payer leurs achats. Néanmoins, certains organismes financiers autorisent l’ouverture d’un compte associé à une carte bancaire même pour les interdits bancaires. Il sera ainsi de nouveau possible de réaliser à nouveau des transactions avec une nouvelle carte en toute discrétion.

La condition que vont poser les organismes bancaires pour un fiché bancaire avant de lui accorder un prêt est celle d’être propriétaire d’un bien immobilier, pour qu’ils puissent le mettre sous hypothèque. Les logements vont représenter à cet effet un gage pour l’organisme prêteur de retrouver l’investissement qu’il a prêté. En cas de défaut de paiement, il pourra demander la mise ne vente du bien immobilier hypothéqué pour récupérer son capital.

Le recours à un prêt social en Belgique

Le prêt social concerne les prêts qui ont été contractés avec une hypothèque. Il est conditionné par le fait d’être propriétaire d’un bien immobilier. Le prêt social est un prêt destiné exclusivement à la rénovation ou à l’achat d’un bien immobilier.

Le recours au rachat de crédit

Il s’agit d’une solution classique au surendettement qui va permettre à l’emprunteur de réorganiser les remboursements de ses crédits par le biais d’un regroupement de ces derniers. EN principe, l’organisme ayant accepté votre demande de rachat de crédit sera en mesure de vous faciliter également l’accès à un nouveau crédit.

Actualités

Retenue sur salaire, cession et délégation de salaire, ce qu’il faut savoir !

Si vous êtes un employeur, il se peut qu’un jour ou l’autre vous deviez faire face à ce qu’on appelle une retenue sur salaire de votre employé

Le règlement collectif de dettes, comment ça se passe ?

Pour les personnes en situation de surendettement, le tout peut vite devenir intenable.